Faire accepter sa demande de rachat de crédit et présenter les bons documents.

 

Faire racheter ou regrouper ses crédits est une façon de résoudre bien des problèmes financiers. Vous savez que le rachat de crédit est la formule qui va vous permettre de respirer enfin financièrement…oui mais voilà, vous n’êtes pas sûr que votre dossier sera accepté par le prestataire choisi. Pour en finir avec vos incertitudes et mettre toutes les chances de votre côté, suivez ces quelques conseils. En effet, La constitution du dossier et l’introduction de la demande doivent être pertinentes pour obtenir un accord favorable.

 

Comment faire une demande de rachat de crédit ?

 

Plusieurs démarches doivent être effectuées pour réaliser la demande de rachat de crédit. Aucune étape ne doit être prise à la légère pour être sûr de se voir accorder une réponse favorable. A priori, il faut bien évaluer la situation dans laquelle on se trouve avant toute démarche. Si vous avez peur de ne pas maîtriser toutes les notions en termes de financement bancaire, vous pouvez faire une simulation en ligne auprès de professionnels. Elle permet de déterminer toutes les possibilités et d’opter pour la meilleure alternative.

 

Si le résultat est positif après la simulation, l’étape suivante est la constitution réelle du dossier. Ce dossier doit être composé de plusieurs pièces obligatoires et standards pour tous les types de demande. Pour certains rachats spécifiques, d’autres pièces justificatives et dossiers sont requis pour appuyer la demande, parfois même ils sont exigés par la banque qui va accorder le prêt de regroupement. Après la présentation des dossiers, un suivi peut être effectué par l’intermédiaire en opération de banque ou le courtier suite à la demande du propriétaire du dossier jusqu’à la validation finale et au déblocage de la somme requise.

 

Les démarches à suivre pour bien réussir une demande de rachat de crédit

 

La procédure de demande de rachat de crédit peut être réalisée de différentes manières. Vous pouvez faire appel  aux services d’un I.O.B. (intermédiaire en opération bancaire) par téléphone, se présenter simplement dans une agence, ou encore remplir un formulaire de demande en ligne et commencer par faire une simulation de rachat de crédit. Cette dernière méthode est la plus classique car facile à réaliser et surtout sans engagement. Evidemment,  pour que la simulation soit fiable et vous serve vraiment à quelque chose, vos réponses doivent être exactes et sincères.  Puisque la simulation n’engage à rien, il est donc préférable de mettre des informations vraies et réelles pour avoir un résultat exploitable. Chaque dossier sera étudié personnellement, c’est la raison pour laquelle il est conseillé d’y renseigner de vraies informations. Si un résultat est positif, le courtier ou le conseil financier revient vers le demandeur pour l’en informer, puis lui envoie via un courrier postal normal le contrat de rachat de crédit et tout le nécessaire. Si le demandeur trouve l’offre intéressante, il peut accepter la proposition puis constituer le dossier de demande. Le conseiller financier ou le courtier se chargera de tout.

 

Les pièces constituant le dossier à fournir

 

Première précaution à prendre : ne jamais donner à la banque ni au courtier qui se charge du dossier les documents originaux. Fournissez des photocopies. Vous pourrez le cas échéant montrer les originaux lors d’un rendez-vous, mais reprenez-les toujours avec vous. Dans les cas standards, le dossier doit contenir une copie de la pièce d’identité du ou des signataires s’il y a un co-emprunteur, les relevés bancaires, les pièces justifiant les crédits contractés comme le tableau d’amortissement par exemple, et les pièces justificatives des revenus. Concernant ce dernier, il s’agit de l’avis d’imposition (les trois derniers successifs), du compte de résultats et du bilan si la personne est un commerçant ou un artisan. Si vous êtes salarié, on vous demandera la copie des trois derniers bulletins de salaire, du contrat de travail et du dernier avis d’imposition. Pour les retraités, ce sont les bulletins de pension qu’il faudra fournir au lieu  des bulletins de salaire.

Dans le cas où vous possédez une propriété, la banque peut vous demander la déclaration et la taxe de ses revenus fonciers.

 

Dans le cas spécifique où le rachat de crédit demandé concerne un regroupement à la consommation, le demandeur doit joindre au dossier, en plus des documents standards, plusieurs autres éléments. Ces éléments indispensables sont la copie du livret de famille, un compte-rendu abrégé de son problème de surendettement ou d’endettement avec les éléments des prêts comme la date et autre, la quittance ou le dernier relevé Gdf, Edf ou de téléphone fixe, le Rib, la quittance ou le dernier relevé du paiement du bail ou du loyer, le justificatif des mensualités payées, une photocopie du jugement émanant du tribunal si c’est un divorcé, une photocopie de la taxe foncière ou d’habitation sur les deux années précédentes et le justificatif des allocations familiales. Bon à savoir : ne jamais joindre de timbre dans tous les dossiers, même si la banque le réclame, puisque le service doit être gratuit.

 

Si dans le rachat de crédit est inclut un crédit immobilier, en plus des documents standards cités premièrement, il faut que le demandeur joigne au dossier les pièces pour le rachat de crédit à la consommation et encore les pièces qui vont être énumérées. Le dossier inclura donc : le bail pour les bâtiments loués, l’attestation d’assurance habitation de préférence multirisque, les photos du bâtiment et de ses éventuelles annexes, un avis de valeur, un croquis ou le plan de la maison, une précision de son état sur les parties gagées s’il s’agit d’une co-propriété et la pièce justifiant le règlement, le certificat de conformité, le permis de construire et le plan de situation géographique et de masse. Pour les garanties relatives à l’hypothèque, le demandeur doit établir auprès des bureaux spécialisés les états hypothécaires dits hors formalités.

Le suivi des dossiers

 

Dans la majorité des cas, les demandeurs saisissent un courtier ou un conseiller financier, lorsque le dossier est émis, il faut se retourner vers ce dernier pour avoir des nouvelles quant à la demande. Ces derniers sont généralement spécialisés, c’est-à-dire qu’il y a des courtiers spéciaux pour les commerçants et artisans, ceux exerçant des professions libérales et les propriétaires, les locataires ou autres. Par contre, peu importe comment la demande a été effectuée, le courtier ou la personne qui l’a reçu et l’a traité doit être en mesure de suivre le parcours et d’informer le titulaire de la demande. Il est alors conseillé de bien se rapprocher de cette personne jusqu’à l’obtention de la réponse, qui, si elle est favorable, donnera lieu en quelques jours au déblocage de l’argent ainsi qu’à la régularisation de toutes les anciennes dettes. Vous serez soulagé et bien content de voir vos efforts fournis enfin couronnés de succès !

 

comment-faire-une-demande-de-rachat-de-credit