Le crédit travaux, la solution efficace pour financer vos projets

Votre salle de bain fait peine à voir, il serait grand temps de lui donner un bon coup de neuf. Les enfants ont grandi, et les chambres Princesse et Pirate ne sont plus d’actualité. Mais il y a toujours d’autres priorités. Ce mois-ci, les assurances à payer ; le mois prochain, la taxe d’habitation. Alors le budget « travaux » passe à la trappe, saison après saison. Pourtant, il existe une solution sur mesure pour que ces rêves prennent enfin corps : le crédit travaux.

le-credit-travaux

Crédit ou prêt travaux, quelles différences ?

En préambule, il serait plus exact de distinguer le « prêt travaux » du « crédit travaux ». Avec le premier, vous pouvez tout changer dans la maison, du sol au plafond, en empruntant jusqu’à 21 500 €. C’est l’occasion de transformer votre cuisine et même de refaire votre décoration. Peinture ou carrelage coûtent relativement cher, pourquoi ne pas les acheter grâce à un prêt travaux, plutôt que d’attendre des jours meilleurs ? Sans oublier d’embellir votre jardin, puisque tous ses aménagements sont aussi éligibles. A vous la nouvelle terrasse !

Avec le second, le crédit travaux, obtenez un financement pour des gros chantiers de rénovation, remplacer une toiture ou ajouter une extension. Vous pouvez emprunter au maximum 75 000 € sur vingt ans, à condition de présenter un devis d’un montant supérieur à 21 500 €.

Une solution avantageuse

En résumé, avec le prêt ou le crédit travaux, vous financez tout ce qui va vous permettre d’améliorer votre logement, au sens très large. Vous y avez droit pour votre résidence principale ou secondaire(s). Vous pouvez le souscrire en tant que propriétaire, membre d’une SCI à caractère familial, ou locataire.

Les crédits et prêts travaux ont l’avantage d’offrir de meilleurs taux que les prêts à la consommation classiques. Ils vous sont proposés par tous les interlocuteurs habituels du crédit : les banques en ligne, les organismes de crédit et les courtiers en crédit.

Vous pouvez également opter pour faire une simulation de prêt en ligne qui est finalement un moyen très simple de choisir le meilleur crédit travaux. En quelques clics, imaginez tous les cas de figure. Si vous empruntez 10 000 € pour installer une piscine, combien allez-vous rembourser par mois ? Sur combien de mois ? Vous pouvez ensuite ajuster ces trois paramètres – somme empruntée, remboursements mensuels et durée du prêt – jusqu’à obtenir une offre sur-mesure qui passe sans douleur dans votre budget. Il s’agit d’une simple simulation gratuite et sans engagement. Vous pouvez ainsi faire vos comptes en toute transparence.

Une fois que vous avez trouvé la formule adaptée à vos besoins, faites simplement une demande en ligne, ou par téléphone si vous avez encore des doutes et ressentez le besoin d’être rassuré par un conseiller. Vous aurez une première acceptation de principe, immédiate ou par retour de mail, qui n’est pas contractuelle.

Certains ne proposent que des prêts affectés, c’est à dire exclusivement réservés aux travaux envisagés, alors que d’autres permettent plus de souplesse : l’argent emprunté peut en réalité être dépensé librement sans justificatif.

Ces prêts sont éventuellement cumulables avec d’autres, en particulier les prêts aidés par l’Etat accordés sous conditions, comme le prêt à taux zéro (PTZ), ou l’éco-prêt à taux zéro qui concerne les améliorations énergétiques. Vous avez peut-être droit également à une subvention de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et à un crédit d’impôts pour boucler votre budget travaux.

Financer mes travaux avec mon prêt immobilier, bonne ou mauvaise idée ?

C’est certainement la grande question que vous vous posez si vous avez acheté une maison ancienne, dès lors que vous devez prévoir une rénovation. Du coup, vous vous pouvez sans doute d’autres questions telles que comment payer les travaux ? Faut-il souscrire un prêt immobilier pour le logement, puis un prêt travaux par ailleurs ? Ou au contraire inclure le budget travaux dans le gros prêt immobilier ? Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ce qui suit, va vous aider à y voir plus claire et à prendre une décision.

Solution N°1 : un prêt immobilier qui intègre les travaux

Il est assez fréquent d’inclure les travaux dans le prêt immobilier principal. Cela permet de bénéficier d’un taux d’emprunt plus intéressant, et de lisser les dépenses sur un laps de temps plus long.

Premier inconvénient : cela réduit votre capacité d’emprunt pour le bien immobilier, car l’organisme de crédit calcule votre taux d’endettement sur la base de la somme totale. Si vous êtes juste, ça peut coincer. Alors qu’en dissociant les deux sommes, vous pouvez plus facilement trouver un financement pour vos travaux par la suite.

Second inconvénient : vous n’êtes pas vraiment libre de dépenser l’enveloppe des travaux comme bon vous semble. La plupart des établissements financiers vous prêtent pour la rénovation à condition que vous fournissiez des devis sérieux émanant de professionnels. Vous ne pourrez donc faire les travaux vous-même. Et rappelons que c’est un logement que vous n’avez pas encore acheté, on espère donc que les vendeurs seront coopératifs ! Certains organismes de crédit ne débloquent les fonds travaux qu’au fur et à mesure, sur présentation des factures. Il est aussi compliqué de changer d’avis. Si vous avez prévu des devis pour une extension mais décidez plutôt de refaire la toiture après l’achat, vous vous exposez à un refus. De plus, tout n’est pas finançable par un prêt immobilier, par exemple une cuisine équipée. Même si tout se règle au cas par cas.

 

Solution N° 2 : souscrire un prêt travaux dissocié

Le principal avantage de cette solution, c’est sa souplesse. Obtenir un prêt personnel travaux en ligne, jusqu’à 75 000 €, est déjà particulièrement facile et rapide. Si vous empruntez moins de 21 500 €, vous n’avez aucun justificatif à fournir. Ensuite, sauf si vous optez pour un prêt affecté à un projet en particulier, vous pourrez gérer la somme au grès de vos besoins. Vous adapterez vos dépenses à la réalité de votre rénovation. Comme on n’est jamais à l’abri des surprises quand on casse tout, c’est particulièrement appréciable. Le seul inconvénient, finalement, c’est que le taux d’un prêt personnel travaux est légèrement supérieur à celui d’un prêt immobilier.

 

Un investissement à long terme

N’hésitez pas à utiliser notre simulateur de prêt pour vous faire une idée de la somme dont vous pourriez disposer facilement. Il est temps que votre famille retrouve tout le bien-être qu’elle mérite. Halte au provisoire qui dure ! Plutôt que de laisser traîner un chantier, de bâcler les aménagements faute d’argent et de négliger vos finitions, faites enfin aboutir vos beaux projets. Sans compter qu’une bonne rénovation est souvent synonyme d’économies d’énergie. C’est enfin l’assurance d’une meilleure plus-value en cas de revente, dans un marché tendu où les acheteurs font la loi.