Peut-on avoir recourt plusieurs fois au rachat de crédit ?

Beaucoup de personnes cherchant à diminuer le montant de leurs remboursements se demandent s’il est possible d’obtenir un autre rachat de crédit si on en a déjà contracté un et que le remboursement est encore en cours.

Si c’est votre cas, retrouvez le sourire, car OUI, effectuer un second rachat de crédit est possible…sous certaines conditions exigées par les banques ou institutions financières qui pensent l’octroyer. En effet, toutes ces conditions doivent être respectées car le fait d’avoir déjà réalisé un premier rachat de crédit est un signe que la personne était au seuil du surendettement ou l’a déjà été. Normalement, le premier rachat devrait apporter à ces personnes un soutien financier et devrait être une solution. Même si les conditions requises sont remplies, les établissements financiers n’accordent pas tout de suite l’octroi du second rachat. Ils vérifient et cherchent toujours à savoir les raisons qui ont poussé ces personnes à faire une seconde demande de rachat de crédit, vu que certaines raisons sont valables tandis que d’autres sont considérées inacceptables.

 

Les raisons de demande d’un second rachat de crédit

La principale raison de demande d’un autre rachat de crédit est effectivement un problème financier. Toutes les raisons ne sont pas valables, il y a celles qui sont acceptables et celles que les banques ne considèrent pas. Parmi les raisons recevables, on peut citer la nécessité d’une liquidité afin d’assumer les dépenses incompressibles, les maladies graves, le divorce, les accidents de la vie, la perte d’emploi.

Par contre, si cette demande est associée à un nouveau crédit personnel ou crédit à la consommation, l’organisme de crédit a de fortes chances de considérer cette demande non-recevable. Il faudra être raisonnable et remettre les vacances ou les travaux d’embellissement de la maison à plus tard.

 

Les conditions d’octroi d’un second rachat de crédit

Les banques doivent assurer leur investissement avant d’accorder une faveur, c’est la raison pour laquelle elles exigent le respect de plusieurs conditions.

Si vous souhaitez donc faire un nouveau regroupement de crédits, prenez en compte que votre demande ne doit se faire que si un an s’est déjà écoulé entre le premier rachat et le second. Logiquement, une personne entame une requête de refinancement de son emprunt lorsqu’elle se trouve en difficulté financière. On rencontre même parfois un troisième rachat de crédit et voire plus. Le principe est le même que ce soit un second ou un troisième rachat de crédit, le taux sera réétudié, le montant du remboursement plus réduit et la durée encore plus longue. Mais cette faveur est encore conditionnée, notamment sur l’aptitude de l’emprunteur à honorer les mensualités. Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’un premier, d’un second ou d’un autre rachat de crédit, l’emprunteur doit s’interdire toute possibilité de signer encore d’autres crédits (immobiliers ou à la consommation) pour pouvoir s’en sortir.

De plus, une prise de garantie hypothécaire est exigée au demandeur. Ainsi, il est plus facile pour un propriétaire de se voir accorder le rachat que pour un locataire. Le niveau de surendettement du demandeur ne doit pas être excessif afin que le remboursement soit possible, raison pour laquelle il est limité au maximum à 60 % de ses revenus.

Si vous remplissez tous ces critères, alors gardez espoir car vous avez de grandes chances de pouvoir souscrire un deuxième rachat de crédit.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*