les-solutions-de-credit

Comment facilement et rapidement réduire vos mensualités?

En choisissant de regrouper ses crédits, un particulier se donne les moyens d’envisager l’avenir plus sereinement.

Le rachat : un seul crédit, un seul taux, une seule mensualité !

Si l’existence simultanée de plusieurs crédits à votre nom vous angoisse, plus d’inquiétude à avoir ! Dans le cadre d’un rachat de crédit, une banque ou un établissement financier procède au remboursement de l’intégralité de vos dettes auprès de vos précédents créanciers, et vous fait signer ensuite un tout nouveau crédit : dès lors, vous n’avez plus à vous préoccuper que d’un seul prêt, avec une seule mensualité, à un seul taux et en contact avec un seul interlocuteur.

Le nouveau montant payé chaque mois, de plus, est le plus souvent largement inférieur au total des mensualités que vous deviez payer auparavant. Cela est dû tout simplement au fait que le taux d’intérêt est revu à la baisse, et que la durée de remboursement a été allongée.

Pourquoi se tourner vers un rachat de crédit ?

Un regroupement de crédit peut s’envisager dans une infinité de situations. Le plus souvent, l’opération présentera pour vous tout ou partie des avantages suivants :

  • Une réduction significative du montant de vos mensualités.
  • Un gain appréciable en simplicité : vous n’avez plus qu’un seul prêteur à gérer au quotidien !
  • La suppression d’anciens crédits aux taux très élevés, comme par exemple un crédit renouvelable signé en grande surface.
  • Se donner les moyens de réagir à un imprévu, comme une perte d’emploi ou la naissance d’un nouvel enfant.
  • Aborder tranquillement la baisse des revenus au moment du départ à la retraite.

Pour quels types de crédits ?

Un rachat de crédit peut s’envisager pour quasiment tous les types de dettes, à condition de choisir la bonne formule.

On distingue tout d’abord le rachat de crédit consommation : dans ce format, vous vous contentez de regrouper les crédits à la consommation que vous avez pu souscrire auprès de différents prêteurs. Cela inclut notamment les prêts personnels, les crédits auto, les crédits travaux, les crédits renouvelables et même éventuellement un découvert bancaire. Dans certains cas, sachez enfin qu’il vous est possible d’y rajouter d’éventuelles dettes fiscales !

Certains organismes financiers vous proposent par ailleurs d’inclure votre crédit immobilier dans l’opération : on parle alors d’un rachat de crédit hypothécaire, dans la mesure où ce dossier de rachat de crédit devra être obligatoirement appuyé par le placement d’une hypothèque sur le bien dont vous êtes propriétaire.

 

Faites une simulation ICI sans plus attendre

bouton-action